QUELLE EST L’ORGANISATION DU RÉSEAU ? 

CONSEIL D’ADMINISTRATION

Lors de l’Assemblée Générale du 24 septembre, le réseau GRABUGE a élu son Conseil d’Administration composé de représentants de sept collèges, représentatifs de l’ensemble des acteurs musiques actuelles de la région.

Au sein du Conseil d’Administration, cinq coprésidents ont été désignés :

Joël Beyler

Joël Beyler

(#14 Records/La Fédélab, Strasbourg, Bas-Rhin)


• Collège Musique enregistrée
• Coprésident finances

En charge du suivi de la gestion financière, comptable et de la recherche de financements.

Pierre Chaput

Pierre Chaput

(L’Espace Django, Strasbourg, Bas-Rhin)


• Collège Diffusion
• Coprésident projet et développement

En charge du suivi des missions du réseau et la conduite d’action.

Emmanuelle Cuttitta

Emmanuelle Cuttitta

(Le Gueulard Plus, Nilvange, Moselle)


• Collège Diffusion
• Coprésidente vie associative

En charge des ressources humaines, du fonctionnement de l’association et de la communication interne.

Emmanuel Paysant

Emmanuel Paysant

(La Souris Verte, Epinal, Vosges)

• Collège Diffusion
• Coprésident observation et territoires

En charge de la création de ressources et de l’accompagnement à la structuration des territoires.

Julien Sauvage

Julien Sauvage

(FLaP / Cabaret Vert, Charleville-Mézières, Ardennes)


• Collège Diffusion
• Coprésident relations publiques et Communication

En charge du lien avec les tutelles et de la communication externe.

Les 10 administrateurs qui complètent le Conseil d’Administration sont :

  • Claire Becker : collège Diffusion
    (MJC du Verdunois, Belleville-sur-Meuse, Meuse)
  • Guillaume Deveney : collège Formation et information
    (Arts Vivants 52, Chaumont, Haute-Marne)
  • Tiphaine Gagne : collège Production de spectacles
    (Oh La La Agency, Nancy, Meurthe-et-Moselle)
  • Mathias Gauthier-Lafaye : collège Production de spectacles
    (Machette Productions, Strasbourg, Bas-Rhin)
  • Fanny Kammenthaler : collège Diffusion
    (La Laiterie Artefact, Strasbourg, Bas-Rhin)
  • Patrick Legouix : collège Diffusion
    (Musiques sur la Ville, Châlons-en-Champagne, Marne)
  • David Manceaux : collège Pratique et transmission
    (Sapristi !!, Sedan, Ardennes)
  • Dominique Marie : collège Média
    (MRP, Troyes, Aube)
  • Isabelle Sire : collège Production de spectacles
    (Rose Macadam, Strasbourg, Bas-Rhin)
  • Frédéric Tavernier : collège Artiste
    (OUTED – Try & Dye Records, Strasbourg, Bas-Rhin)

COMMISSIONS & GROUPES DE TRAVAIL

Le réseau GRABUGE s’est doté par ailleurs de six commissions ainsi que trois groupes de travail et un chantier transversal, qui renvoient directement aux missions du réseau, où l’ensemble des adhérents et adhérentes sont appelés à collaborer :

 Dufour1. Commission Observation, ressource et information

> Référentes :
Fanny Kammenthaler (Laiterie) et Elodie (Orange Bleue)

> Objet :
Cartographie de la filière Musiques Actuelles Grand-Est et production de ressources à destination des acteurs de la filière.

>> Plusieurs chantiers traités de front en plénière : GIMIC, les opérateurs structurants et qualifiés, les travaux d’observation lancés au sein des autres commissions, etc.

2. Commission Eco-responsabilité

> Référentes :
Claire Becker (Contre-Courant) et Charlotte Michaillard (Tipping Point)

> Objet :
Travaux sur les questions reliant développement durable et musiques actuelles.

>> Plusieurs chantiers traités de front en plénière : charte et fiches pratiques, création d’outils dédiés, actions de sensibilisation, recherche de financements, etc.

3. Commission Prévention des risques

> Référents :
Elodie Lepage (Cartonnerie) et Patrick Legouix (Musiques sur la ville)

> Objet :
Travaux sur la lutte contre l’ensemble des risques associés à notre filière (auditifs, posturaux, sexisme, addictions…).

>>Plusieurs chantiers traités séparément, avant croisement en plénière :

  • Risques auditifs (avec plusieurs groupes – Peace & Lobe, actions scolaires, ressources pour les organisateurs, Tour de France AGI-SON/étape en Grand Est),
  • Structuration du réseau de prévention alsacien,
  • Autres risques : santé des publics (addictions, MST, violences…) & des professionnels (risques psycho-sociaux, risques posturaux…).

4. Commission Circulation des artistes

> Référents :
Isabelle Sire (Rose Macadam) et Thibaud Rolland (NJP)

> Objet :
Travaux sur la circulation des équipes artistiques dans le Grand Est, en France et à l’international, tenant compte d’enjeux de diffusion, de création et de production

>> Plusieurs chantiers traités séparément, avant croisement en plénière :

  • Plateformes de diffusion,
  • Derbys Grand Est,
  • Rencontre(s) professionnelle(s),
  • Résidences/créations/co-productions

5. Commission Développement d’artistes

> Référents :
Mathias Gauthier-Lafaye (Machette Prod) et Adrien Crupel (Birdcall)

> Objet :
Travaux sur l’entourage professionnel des artistes et tout ce qui a trait à son développement.

>> Plusieurs chantiers traités séparément, avant croisement en plénière :

  • Interconnaissance des acteurs du développement d’artistes,
  • Financement/Économie du « développeur ».

6. Commission Formation

> Référents :
Guillaume Deveney (Arts Vivants 52) et Laurent Sellier (Orange Bleue)

> Objet :
Travaux sur les besoins en formation des membres du réseau et de la filière régionale au sens large, incluant la pratique en amateur.

>> Plusieurs chantiers traités séparément, avant croisement en plénière :

  • Recensement des écoles de musique et autres harmonies de la Région,
  • Enjeux et perspectives de la pratique en amateur,
  • Formation(s) diplômante(s) dans le secteur musical,
  • Formation/information des artistes et techniciens tout au long de leur parcours professionnel,
  • Recensement des besoins en formation au sein de Grabuge (à mettre en lien avec l’existant)

1. Groupe Gestion des répercussions de la crise Covid

> Référents :
Tiphaine Gagne (Oh La La)

> Objet :
Travaux sur la crise et ses conséquences pour la filière musique actuelles.

>> Plusieurs chantiers traités de front en plénière :

  • les dispositifs de soutien,
  • la « santé » des membres du réseau,
  • les conditions et calendriers de la reprise,
  • les relations entre diffuseurs et producteurs, etc.

2. Groupe Appui-conseil 

> Référent :
Joël Beyler (Fédélab)

> Objet :
L’appui-conseil vise à répondre à des finalités d’intérêt général au service du territoire et de la filière :

>>

  • accompagner les potentialités de développement des projets,
  • professionnaliser et structurer les projets,
  • développer les projets artistiques au-delà des frontières locales/régionales,
  • être un territoire attractif pour les musiques actuelles

3. groupe de travail consacré aux projets européens : GRABUGE x EUROPE 2021-2022

> Référent :
Pierre Chaput

Ce groupe de travail est destiné à élaborer le périmètre de son intervention dans l’appui à ses membres souhaitant s’inscrire dans une dynamique de coopération à l’échelle transfrontalière et européenne. Le Grand Est dispose de ressources significatives dans ce domaine plein de promesses et y participe déjà activement à travers plusieurs projets en cours.

1. Chantier Transversal Equité

> Référents :
Angélique Legrand (Musiques sur la Ville)

> Objet :
promotion de l’équité F/H, prévention des violences sexistes et sexuelles
Chantier transversal aux deux commissions “Prévention” et “Eco-responsabilité”

Plusieurs chantiers déjà réalisés, d’autres en cours :

• Amendement de la Charte du réseau
Rédaction du communiqué #musictoo
• Relai du dispositif national Ici C’est Cool auprès des adhérents
• Accompagnement des structures volontaires pour organiser des temps forts sur le sujet (rencontres, débats, formations, ateliers)

    Le réseau GRABUGE est ouvert à toutes les structures et autres personnes physiques installées dans la Région Grand Est justifiant d’une activité dans le champ des musiques actuelles. Ces dernières sont invitées à adhérer et rejoindre l’association pour intégrer une dynamique collective, partager leur expérience et faire naître de nouvelles idées, de nouveaux projets.

    REPRESENTATION DES ADHERENTS PAR COLLEGES
    (extrait du règlement intérieur)

    L’association est composée de Collèges auxquels les membres actifs et les membres usagers de l’association s’inscrivent en fonction de leurs activités. Cette représentation par collège permet à l’association de représenter au mieux la diversité du champ des musiques actuelles.

    Chaque structure peut s’identifier par 3 activités maximum, dont une principale qui est prise en compte en termes de représentation de la diversité de la filière au Conseil d’administration de l’association du réseau.

    Les 7 Collèges d’adhérents :

    COLLEGE METIERS
    Artistes Auteurs ; Compositeurs ; Interprètes
    Production de spectacles Tourneurs ; Promoteurs ; Structures de production
    Diffusion Festivals ; Salle de concerts ; Clubs ; Exploitants de salle ; organisateurs sans lieu fixe
    Musique enregistrée Producteurs/éditeurs phonographiques ; Éditeurs musicaux ; Studios d’enregistrement disquaires, distributeurs
    Pratique et transmission Écoles de musique/conservatoires ; Studios de répétitions ; Projet de médiation/action culturelle
    Information et formation Structures de formation ; Centres de ressources
    Média Radios ; Presse ; Blogs

     

    Mise en œuvre des missions :

    La mise en œuvre des missions du réseau repose en premier lieu sur les acteurs du réseau, organisés autour de pôles structurants, qui s’inscrivent eux-mêmes dans une dynamique de filière par territoire.

    En s’organisant ainsi, le réseau vise par la même occasion à favoriser la structuration territoriale des musiques actuelles à l’échelle du Grand-Est.

    Pour mener à bien les missions du réseau définies en première partie, les acteurs sont appuyés par des ressources humaines pilotées par l’association du réseau.

    2 chantiers structurels sont prévus :

      • Un chantier communication pour des raisons évidentes de visibilité :
        • pour favoriser l’adhésion d’un maximum d’acteurs de la filière musiques actuelles en Grand-Est,
        • pour faire connaître le projet et associer un maximum de partenaires
        • pour exister dans le paysage national.
      • Un chantier de structuration territoriale et qui entre dans la mission de production de ressources :
        • Définir précisément ce qui est attendu des projets structurants par territoire,
        • Cartographier les territoires et identifier les projets structurants sur chacun d’eux lorsqu’il y en a.

    Ceci dans le but de mailler le territoire Grand-Est pour la mise en œuvre de l’ensemble des missions du réseau, et ainsi définir quels acteurs peuvent remplir quelles missions sur quels territoires.

    Il s’agira donc de renforcer les acteurs portant ces projets structurants tout en mettant en œuvre les missions du réseau.

    Pour piloter ces chantiers et plus largement mettre en route le réseau, deux salariés sont mis à disposition de l’EPCC L’Autre Canal :

     

    Et deux salariés ont pris leurs fonctions au sein de Grabuge depuis le 1er mars 2021 :